Notre site utilise des cookies. En continuant, nous supposons que vous êtes d'accord avec l'utilisation de ces cookies, comme détaillée dans notre politique de Cookie et vie privée.

Thyroïd Complete - 120 gélules


Une sélection de 9 ingrédients naturels qui ont démontré les plus grands effets bénéfiques sur la régulation de la glande thyroïde.


60,63 € incl. TVA hors frais d'expedition
1,52 €/ jour

Indications patients
  • Favorise un équilibre sain des hormones thyroïdiennes
  • Le guggul ou myrrhe des Indes, stimule la production des hormones thyroïdiennes et régénère les cellules glandulaires de la thyroïde.
  • L’iode issue de l’algue nommée Fucus vésiculeux, minéral indispensable au bon fonctionnement de la thyroïde. La thyroïde régule le métabolisme, en particulier la production et la consommation d'énergie et de chaleur grâce aux hormones qu’elle produit. Elle “fabrique” les hormones appelées T3 et T4 à partir de l'iode que l’on consomme.
  • La l-tyrosine normalise le travail des glandes surrénales, de l’hypophyse, de la glande thyroïde et de la dopamine/noradrénaline.
  • Le zinc stimule la synthèse des hormones thyroïdiennes et augmente la sensibilité de leurs récepteurs afin d’en améliorer les effets.
  • Le sélénium permet une meilleure synthèse des hormones thyroïdiennes et prévient les maladies liées à la thyroïde.
  • L’ashwagandha normalise son fonctionnement, stabilise les indicateurs de ses principales hormones (T3 et T4) et régule le taux de cortisol, dont l’influence est considérable sur le fonctionnement de la glande.
  • La vitamine B12 participe au bon fonctionnement des cellules glandulaires de la thyroïde et permet de réguler la synthèse des protéines en général, ce qui affecte les enzymes qui synthétisent les hormones thyroïdiennes. En cas d’hypothyroïdie, un apport complet de vitamine B12 est nécessaire, car, en cas de carence, l’efficacité des traitements hormonaux diminue.
  • Le manganèse, un oligoélément essentiel dans la synthèse des hormones thyroïdiennes, augmente la production de la TSH et du superoxyde dismutase (une enzyme antioxydante qui protège la thyroïde des radicaux libres).
  • Le kaempférol régule la production des hormones thyroïdiennes et offre un effet protecteur à la glande. Il est recommandé dans n’importe quel type de maladie thyroïdienne, à titre préventif autant que curatif.



NR&D a sélectionné 9 ingrédients naturels qui ont démontré les plus grands effets bénéfiques sur la régulation de la glande thyroïde.


Elle pèse à peine une trentaine de grammes, fait environ six centimètres de diamètre et se cache à la base du cou. Vous avez trouvé?
 

Eh oui, on parle bien de la thyroïde! Cette petite glande en forme de papillon fait partie du système endocrinien et régule de nombreuses fonctions de votre corps.
 

Alors quand tout va bien… tout va bienMais quand elle déraille, soit en exacerbant son action (hyperthyroïdie : plus rare), soit en la freinant (hypothyroïdie : très fréquente), c’est tout l’organisme qui perd les pédales.
 

Explications et conseils. 



Une glande, deux maladies très (trop) courantes 

10 % de la population
 serait touchée par une maladie liée à la thyroïde si l’on se base uniquement sur la biologie. 60 à 80% de la population si l’on se base sur les symptômes biologiques. Des statistiques impressionnantes!  

On relève deux maladies principales, chacune impliquant un dérèglement hormonal : l’hyperthyroïdie et l’hypothyroïdie. 



1. L'hyperthyroïdie : trop d'hormones et un système hormonal qui s'emballe
 

Les symptômes de l’hyperthyroïdie : 

 

  • Accélération du rythme cardiaque et palpitations
  • Bouffées de chaleur 
  • Transpiration et soif excessives
  • Troubles du sommeil et fatigue 
  • Anxiété, irritabilité
  • Perte de poids malgré un appétit constant 
  • Chute des cheveux
  • Tremblements



2. L’hypothyroïdie : trop peu d’hormones et un organisme qui fonctionne au ralenti 


Les symptômes de l’hypothyroïdie : 
 

  • Ralentissement général du corps et fatigue globale (physique : nécessité de stimulants divers au lever et psychologique : bradypsychie)
  • Baisse de libido 
  • Difficulté à se concentrer et troubles de la mémoire
  • Rythme du cœur plus lent (bradycardie), frilosité, extrémités froides 
  • Constipation, gastroparésie : gonflement de l’estomac après le repas
  • Prise de poids malgré une perte d’appétit
  • Sécheresse de la peau (bas du corps et coudes), pâleur, raréfaction des poils, fragilité des cheveux et des ongles
  • Diminution/absence de la transpiration
  • Maux de tête : céphalées ou migraines
  • Rétention d’eau : paupières inférieures, chevilles et/ou doigts gonflés le matin
  • Voix rauque le matin
  • Obstruction nasale la nuit
  • Apnée du sommeil, ronflements
  • Courbatures musculaires au lever, rigidité articulaire
  • Volume de la langue : dents marquées sur la langue



Vous reconnaissez ces symptômes ?  
 

Un bilan sanguin est la première étape pour déterminer si vous souffrez d’une maladie liée à la glande thyroïde. Et si c’est le cas, pour évaluer de laquelle il s’agit et définir le traitement et/ou micro nutritionnel adéquat. 


En complément d’un traitement hormonal ou tout simplement dans une démarche préventive, il est conseillé de donner un coup de pouce à votre thyroïde et de l’aider à se réguler grâce à la supplémentation naturelle. 

L’équipe de médecins et de nutri-thérapeutes NR&D a planché sur la question. Leur objectif : mettre au point une formule efficace pour réguler la thyroïde et aider les personnes qui souffrent d’une hypothyroïdie. 

Pari réussi! NR&D a sélectionné les 9 ingrédients naturels qui ont démontré les plus grands effets bénéfiques sur la régulation de la glande thyroïde et les a réunis en une solution puissante et 100 % naturelle. 



Un concentré de 9 ingrédients les plus puissants pour réguler la thyroïde naturellement :


  • Le guggul ou myrrhe des Indes, une plante exotique très répandue en Asie centrale et en Afrique du Nord et l’une des herbes les plus utilisées en Ayurveda, stimule la production des hormones thyroïdiennes et régénère les cellules glandulaires de la thyroïde.
  • L’iode issue de l’algue nommée Fucus vésiculeux, minéral indispensable au bon fonctionnement de la thyroïde. La thyroïde régule le métabolisme, en particulier la production et la consommation d'énergie et de chaleur grâce aux hormones qu’elle produit. Elle “fabrique” les hormones appelées T3 et T4 à partir de l'iode que l’on consomme.
  • La l-tyrosine normalise le travail des glandes surrénales, de l’hypophyse, de la glande thyroïde et de la dopamine/noradrénaline.
  • Le zinc stimule la synthèse des hormones thyroïdiennes et augmente la sensibilité de leurs récepteurs afin d’en améliorer les effets.
  • Le sélénium permet une meilleure synthèse des hormones thyroïdiennes et prévient les maladies liées à la thyroïde.
  • L’ashwagandha, l’une des herbes adaptogènes les plus largement utilisées pour renforcer la glande thyroïde, normalise son fonctionnement, stabilise les indicateurs de ses principales hormones (T3 et T4) et régule le taux de cortisol, dont l’influence est considérable sur le fonctionnement de la glande.
  • La vitamine B12 participe au bon fonctionnement des cellules glandulaires de la thyroïde et permet de réguler la synthèse des protéines en général, ce qui affecte les enzymes qui synthétisent les hormones thyroïdiennes. En cas d’hypothyroïdie, un apport complet de vitamine B12 est nécessaire, car, en cas de carence, l’efficacité des traitements hormonaux diminue.
  • Le manganèse, un oligoélément essentiel dans la synthèse des hormones thyroïdiennes, augmente la production de la TSH et du superoxyde dismutase (une enzyme antioxydante qui protège la thyroïde des radicaux libres).
  • Le kaempférol régule la production des hormones thyroïdiennes et offre un effet protecteur à la glande. Il est recommandé dans n’importe quel type de maladie thyroïdienne, à titre préventif autant que curatif.


Dosage recommandé

1 à 3 gélules par jour à jeun le matin.

Précautions d'emploi

Les compléments alimentaires ne se substituent pas à une alimentation variée et équilibrée ni à un mode de vie sain. Tenir hors de portée des enfants. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. A conserver au sec.

Ne pas utiliser en cas de grossesse ou d'allaitement. Le fucus vésiculeux, la guggul et le sélénium contribuent au bon fonctionnement de la thyroïde.

Composition

Composition pour 3 gélules :

Guggul 400 mg

  dont guggulstérones 40 mg

Ashwagandha  (KSM 66®) 300 mg

  dont withanolides 15 mg

L-Tyrosine 250 mg

Fucus vésiculeux 240 mg

  dont iode 150 µg (100 % VNR)

Extrait de fruit du sophorée du japon 52,5 mg

  dont kaempférol 50 mg

Bisglycinate de zinc 50 mg

  dont zinc 15 mg (150 % VNR)

Levure de sélénium 27,5 mg

  dont sélénium 55 µg (100 % VNR)

Gluconate de manganèse 8,10 mg

  dont manganèse 1 mg (50 % VNR)

Vit. B12 (méthylcobalamine) 12,5 µg (500 % VNR)

Ingrédients

Guggul (Commiphora mukul), gélule : pullulane, ashwagandha (KSM 66®) (Withania somnifera),  L-tyrosine, fucus vésiculeux (Fucus vesiculosus), agent de charge : Oryza sativa, extrait de fruit de sophorée du Japon (Sophora japonica), bisglycinate de zinc, levure de sélénium, amidon de riz, gluconate de manganèse, méthylcobalamine.

Définition courte <p style="font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;font-size:8pt;color:#FF0000;margin:0;"><span style="color:#000000;">Une sélection de 9 ingrédients naturels qui ont démontré les plus grands effets bénéfiques sur la régulation de la glande thyroïde</span>.</p>
Définition longue <p style="font-family:Arial, sans-serif;font-size:8pt;margin:0;"><strong style="font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;">NR&amp;D a sélectionné 9 ingrédients naturels qui ont démontré les plus grands effets bénéfiques sur la régulation de la glande thyroïde.</strong><strong> </strong></p><p style="font-family:Arial, sans-serif;font-size:8pt;margin:0;"><br></p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">Elle pèse à peine<strong>&nbsp;une trentaine de grammes</strong>, fait environ&nbsp;<strong>six centimètres de diamètre</strong>&nbsp;et se cache<strong>&nbsp;à la base du cou</strong>. Vous avez trouvé<span style="font-family:Arial, sans-serif;"> </span>?<br>&nbsp;</p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">Eh oui, on parle bien de la&nbsp;<strong>thyroïde</strong><span style="font-family:Arial, sans-serif;"> </span>! Cette petite glande en forme de papillon fait partie du système endocrinien et régule de nombreuses fonctions de votre corps.<br>&nbsp;</p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">Alors quand tout va bien… tout va bien<span style="font-family:Arial, sans-serif;"> </span>!&nbsp;<strong>Mais quand elle déraille, soit en exacerbant son action (hyperthyroïdie : plus rare), soit en la freinant (hypothyroïdie : très fréquente), c’est tout l’organisme qui perd les pédales.<br></strong>&nbsp;</p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">Explications et conseils.&nbsp;</p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;"><br></p><p style="font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;font-size:8pt;margin:0;"><br></p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;"><strong>Une glande, deux maladies très (trop) courantes&nbsp;<br><br>10&nbsp;% de la population</strong>&nbsp;serait touchée par une maladie liée à la thyroïde si l’on se base uniquement sur la biologie.&nbsp;<strong>60 à 80% de la population</strong>&nbsp;si l’on se base sur les symptômes biologiques. Des statistiques impressionnantes<span style="font-family:Arial, sans-serif;"> </span>! &nbsp;<br><br>On relève deux maladies principales, chacune impliquant un dérèglement hormonal&nbsp;: l’hyperthyroïdie et l’hypothyroïdie.&nbsp;</p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;"><br></p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;"><br></p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;"><strong>1. L'hyperthyroïdie&nbsp;</strong>: trop d'hormones et un système hormonal qui s'emballe<br>&nbsp;</p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">Les symptômes de l’hyperthyroïdie :&nbsp;</p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">&nbsp;</p><ul style="font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;font-size:8pt;padding-left:0;list-style-position:inside;margin:6,7px 0 6,7px 48px;"><li><strong>Accélération du rythme cardiaque et palpitations</strong></li><li><strong>Bouffées de chaleur&nbsp;</strong></li><li><strong>Transpiration et soif excessives</strong></li><li><strong>Troubles du sommeil et fatigue&nbsp;</strong></li><li><strong>Anxiété, irritabilité</strong></li><li><strong>Perte de poids</strong>&nbsp;malgré un appétit constant&nbsp;</li><li><strong>Chute des cheveux</strong></li><li><strong>Tremblements</strong></li></ul><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">…</p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;"><br></p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;"><br></p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;"><strong>2. L’hypothyroïdie&nbsp;</strong>: trop peu d’hormones et un organisme qui fonctionne au ralenti&nbsp;</p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;"><br></p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">Les symptômes de l’hypothyroïdie :&nbsp;<br>&nbsp;</p><ul style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;padding-left:0;list-style-position:inside;margin:6,7px 0 6,7px 48px;"><li><strong>Ralentissement général du corps et fatigue globale&nbsp;</strong>(physique : nécessité de stimulants divers au lever et psychologique : bradypsychie)</li><li><strong>Baisse de libido&nbsp;</strong></li><li><strong>Difficulté à se concentrer et troubles de la mémoire</strong></li><li><strong>Rythme du cœur plus lent&nbsp;</strong>(bradycardie),&nbsp;<strong>frilosité, extrémités froides&nbsp;</strong></li><li><strong>Constipation, gastroparésie</strong>&nbsp;: gonflement de l’estomac après le repas</li><li><strong>Prise de poids&nbsp;</strong>malgré une perte d’appétit</li><li><strong>Sécheresse de la peau&nbsp;</strong>(bas du corps et coudes)<strong>, pâleur, raréfaction des poils, fragilité des cheveux et des ongles</strong></li><li><strong>Diminution/absence de la transpiration</strong></li><li><strong>Maux de tête :</strong>&nbsp;céphalées ou migraines</li><li><strong>Rétention d’eau :&nbsp;</strong>paupières inférieures, chevilles et/ou doigts gonflés le matin</li><li><strong>Voix rauque le matin</strong></li><li><strong>Obstruction nasale la nuit</strong></li><li><strong>Apnée du sommeil, ronflements</strong></li><li><strong>Courbatures musculaires au lever, rigidité articulaire</strong></li><li><strong>Volume de la langue&nbsp;</strong>: dents marquées sur la langue</li></ul><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">…</p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;"><br></p><p style="font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;font-size:8pt;margin:0;"><br></p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">Vous reconnaissez ces symptômes ? &nbsp;<br>&nbsp;</p><p style="font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;font-size:8pt;margin:0;">Un bilan sanguin est la première étape pour déterminer si vous souffrez d’une maladie liée à la glande thyroïde. Et si c’est le cas, pour évaluer de laquelle il s’agit et définir le traitement et/ou micro nutritionnel adéquat.&nbsp;</p><p style="font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;font-size:8pt;margin:0;"><br></p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;"><strong>En complément d’un traitement&nbsp;</strong>hormonal&nbsp;<strong>ou</strong>&nbsp;tout simplement&nbsp;<strong>dans une démarche préventive</strong>, il est conseillé de donner un coup de pouce à votre thyroïde et de l’aider à<strong>&nbsp;se réguler grâce à la supplémentation naturelle.&nbsp;<br><br></strong>L’équipe de médecins et de nutri-thérapeutes&nbsp;<strong>NR&amp;D&nbsp;</strong>a planché sur la question. Leur objectif : mettre au point&nbsp;<strong>une formule efficace pour réguler la thyroïde</strong>&nbsp;et aider les personnes qui souffrent d’une hypothyroïdie.&nbsp;<br><br><strong>Pari réussi</strong><strong style="font-family:Arial, sans-serif;"> </strong><strong>!</strong>&nbsp;NR&amp;D a sélectionné les&nbsp;<strong>9 ingrédients naturels&nbsp;</strong>qui ont démontré les plus grands effets bénéfiques sur&nbsp;<strong>la régulation de la glande thyroïde</strong>&nbsp;et les a réunis en<strong>&nbsp;une solution puissante et 100 % naturelle.&nbsp;</strong></p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;"><br></p><p style="line-height:1,3;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;font-size:8pt;margin:0 0 10,7px 0;"><br></p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">Un concentré de 9 ingrédients les plus puissants pour réguler la thyroïde naturellement :</p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;"><br></p><ul style="line-height:1,3;font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;padding-left:0;margin:0 0 10,7px 48px;"><li><strong>Le guggul ou myrrhe des Indes</strong>, une plante exotique très répandue en Asie centrale et en Afrique du Nord et l’une des herbes les plus utilisées en Ayurveda, stimule la production des hormones thyroïdiennes et régénère les cellules glandulaires de la thyroïde.</li><li><strong>L’iode </strong>issue de l’algue nommée Fucus vésiculeux, minéral indispensable au bon fonctionnement de la thyroïde. La thyroïde régule le métabolisme, en particulier la production et la consommation d'énergie et de chaleur grâce aux hormones qu’elle produit. Elle “fabrique” les hormones appelées T3 et T4 à partir de l'iode que l’on consomme.</li><li><strong>La l-tyrosine</strong> normalise le travail des glandes surrénales, de l’hypophyse, de la glande thyroïde et de la dopamine/noradrénaline.</li><li><strong>Le zinc</strong> stimule la synthèse des hormones thyroïdiennes et augmente la sensibilité de leurs récepteurs afin d’en améliorer les effets.</li><li><strong>Le sélénium</strong> permet une meilleure synthèse des hormones thyroïdiennes et prévient les maladies liées à la thyroïde.</li><li><strong>L’ashwagandha</strong>, l’une des herbes adaptogènes les plus largement utilisées pour renforcer la glande thyroïde, normalise son fonctionnement, stabilise les indicateurs de ses principales hormones (T3 et T4) et régule le taux de cortisol, dont l’influence est considérable sur le fonctionnement de la glande.</li><li><strong>La vitamine B12</strong> participe au bon fonctionnement des cellules glandulaires de la thyroïde et permet de réguler la synthèse des protéines en général, ce qui affecte les enzymes qui synthétisent les hormones thyroïdiennes. En cas d’hypothyroïdie, un apport complet de vitamine B12 est nécessaire, car, en cas de carence, l’efficacité des traitements hormonaux diminue.</li><li><strong>Le manganèse</strong>, un oligoélément essentiel dans la synthèse des hormones thyroïdiennes, augmente la production de la TSH et du superoxyde dismutase (une enzyme antioxydante qui protège la thyroïde des radicaux libres).</li><li><strong>Le kaempférol</strong> régule la production des hormones thyroïdiennes et offre un effet protecteur à la glande. Il est recommandé dans n’importe quel type de maladie thyroïdienne, à titre préventif autant que curatif.</li></ul><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;"><br></p>
Indications patients <ul style="font-size:8pt;color:#313131;background:#F8FDFF;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;padding-left:0;margin:6,7px 0 6,7px 48px;"><li>Favorise&nbsp;un équilibre sain des hormones thyroïdiennes</li></ul><ul style="line-height:1,3;font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;padding-left:0;margin:0 0 10,7px 48px;"><li><strong>Le guggul ou myrrhe des Indes</strong>, stimule la production des hormones thyroïdiennes et régénère les cellules glandulaires de la thyroïde.</li><li><strong>L’iode </strong>issue de l’algue nommée Fucus vésiculeux, minéral indispensable au bon fonctionnement de la thyroïde. La thyroïde régule le métabolisme, en particulier la production et la consommation d'énergie et de chaleur grâce aux hormones qu’elle produit. Elle “fabrique” les hormones appelées T3 et T4 à partir de l'iode que l’on consomme.</li><li><strong>La l-tyrosine</strong> normalise le travail des glandes surrénales, de l’hypophyse, de la glande thyroïde et de la dopamine/noradrénaline.</li><li><strong>Le zinc</strong> stimule la synthèse des hormones thyroïdiennes et augmente la sensibilité de leurs récepteurs afin d’en améliorer les effets.</li><li><strong>Le sélénium</strong> permet une meilleure synthèse des hormones thyroïdiennes et prévient les maladies liées à la thyroïde.</li><li><strong>L’ashwagandha</strong> normalise son fonctionnement, stabilise les indicateurs de ses principales hormones (T3 et T4) et régule le taux de cortisol, dont l’influence est considérable sur le fonctionnement de la glande.</li><li><strong>La vitamine B12</strong> participe au bon fonctionnement des cellules glandulaires de la thyroïde et permet de réguler la synthèse des protéines en général, ce qui affecte les enzymes qui synthétisent les hormones thyroïdiennes. En cas d’hypothyroïdie, un apport complet de vitamine B12 est nécessaire, car, en cas de carence, l’efficacité des traitements hormonaux diminue.</li><li><strong>Le manganèse</strong>, un oligoélément essentiel dans la synthèse des hormones thyroïdiennes, augmente la production de la TSH et du superoxyde dismutase (une enzyme antioxydante qui protège la thyroïde des radicaux libres).</li><li><strong>Le kaempférol</strong> régule la production des hormones thyroïdiennes et offre un effet protecteur à la glande. Il est recommandé dans n’importe quel type de maladie thyroïdienne, à titre préventif autant que curatif.</li></ul><p style="font-family:&quot;Segoe UI&quot;, sans-serif;color:#313131;background:#F8FDFF;margin:6,7px 0;"><br></p><p style="font-family:&quot;Segoe UI&quot;, sans-serif;color:#313131;background:#F8FDFF;margin:0;"><br></p>
Indications thérapeute <ul style="line-height:1,3;font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;padding-left:0;margin:0 0 10,7px 48px;"><li><strong>Le guggul ou myrrhe des Indes</strong>, stimule la production des hormones thyroïdiennes et régénère les cellules glandulaires de la thyroïde.</li><li><strong>L’iode </strong>issue de l’algue nommée Fucus vésiculeux, minéral indispensable au bon fonctionnement de la thyroïde. La thyroïde régule le métabolisme, en particulier la production et la consommation d'énergie et de chaleur grâce aux hormones qu’elle produit. Elle “fabrique” les hormones appelées T3 et T4 à partir de l'iode que l’on consomme.</li><li><strong>La l-tyrosine</strong> normalise le travail des glandes surrénales, de l’hypophyse, de la glande thyroïde et de la dopamine/noradrénaline.</li><li><strong>Le zinc</strong> stimule la synthèse des hormones thyroïdiennes et augmente la sensibilité de leurs récepteurs afin d’en améliorer les effets.</li><li><strong>Le sélénium</strong> permet une meilleure synthèse des hormones thyroïdiennes et prévient les maladies liées à la thyroïde.</li><li><strong>L’ashwagandha</strong> normalise son fonctionnement, stabilise les indicateurs de ses principales hormones (T3 et T4) et régule le taux de cortisol, dont l’influence est considérable sur le fonctionnement de la glande.</li><li><strong>La vitamine B12</strong> participe au bon fonctionnement des cellules glandulaires de la thyroïde et permet de réguler la synthèse des protéines en général, ce qui affecte les enzymes qui synthétisent les hormones thyroïdiennes. En cas d’hypothyroïdie, un apport complet de vitamine B12 est nécessaire, car, en cas de carence, l’efficacité des traitements hormonaux diminue.</li><li><strong>Le manganèse</strong>, un oligoélément essentiel dans la synthèse des hormones thyroïdiennes, augmente la production de la TSH et du superoxyde dismutase (une enzyme antioxydante qui protège la thyroïde des radicaux libres).</li><li><strong>Le kaempférol</strong> régule la production des hormones thyroïdiennes et offre un effet protecteur à la glande. Il est recommandé dans n’importe quel type de maladie thyroïdienne, à titre préventif autant que curatif.</li></ul><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;"><br></p>
Dosage recommandé <p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">1 à 3 gélules par jour à jeun le matin.</p>
Effets secondaires
Contre-indications
Garanti sans
---------------------------
---------------------------
---------------------------
Interactions
Info allergène
Composition <p style="font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;font-size:8pt;margin:0;"><strong>Composition pour 3 gélules :</strong></p><p style="font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;font-size:8pt;margin:0;">Guggul 400 mg</p><p style="font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;font-size:8pt;margin:0;"><em> &nbsp;&nbsp;dont guggulstérones 40 mg</em></p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">Ashwagandha &nbsp;(KSM 66®) 300 mg</p><p style="font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;font-size:8pt;margin:0;"><em> &nbsp;&nbsp;dont withanolides 15 mg</em></p><p style="font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;font-size:8pt;margin:0;">L-Tyrosine 250 mg</p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">Fucus vésiculeux 240 mg</p><p style="font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;font-size:8pt;margin:0;"><em> &nbsp;&nbsp;dont iode 150 µg (100 % VNR)</em></p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">Extrait de fruit du sophorée du japon 52,5 mg</p><p style="font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;font-size:8pt;margin:0;"><em> &nbsp;&nbsp;dont kaempférol 50 mg</em></p><p style="font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;font-size:8pt;margin:0;">Bisglycinate de zinc 50 mg</p><p style="font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;font-size:8pt;margin:0;"><em> &nbsp;&nbsp;dont zinc 15 mg (150 % VNR)</em></p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">Levure de sélénium 27,5 mg</p><p style="font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;font-size:8pt;margin:0;"><em> &nbsp;&nbsp;dont sélénium 55 µg (100 % VNR)</em></p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">Gluconate de manganèse 8,10 mg</p><p style="font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;font-size:8pt;margin:0;"><em> &nbsp;&nbsp;dont manganèse 1 mg (50 % VNR)</em></p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">Vit. B12 (méthylcobalamine) 12,5 µg (500 % VNR)</p>
Excipients
---------------------------
---------------------------
Pathologies
Système cardio-vasculaire
Système dermatologique
Système digestif
Système circulatoire
Système hormonal
Système immunitaire
---------------------------
Précautions d'emploi <p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">Les compléments alimentaires ne se substituent pas à une alimentation variée et équilibrée ni à un mode de vie sain. Tenir hors de portée des enfants. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. A conserver au sec.</p><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">Ne pas utiliser en cas de grossesse ou d'allaitement. Le fucus vésiculeux, la guggul et le sélénium contribuent au bon fonctionnement de la thyroïde.</p>
---------------------------
Système musculaire
Système nerveux
Système reproducteur
Système respiratoire
---------------------------
Système urinaire
---------------------------
---------------------------
Conservation
Ingrédients <p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">Guggul (Commiphora mukul), gélule : pullulane, ashwagandha (KSM 66®) (Withania somnifera), &nbsp;L-tyrosine, fucus vésiculeux (Fucus vesiculosus), agent de charge : Oryza sativa, extrait de fruit de sophorée du Japon (Sophora japonica), bisglycinate de zinc, levure de sélénium, amidon de riz, gluconate de manganèse, méthylcobalamine.</p>
Indication Thérapeute Compendium <ul style="line-height:1,3;font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;padding-left:0;margin:0 0 10,7px 48px;"><li><strong>Le guggul ou myrrhe des Indes</strong>, une plante exotique très répandue en Asie centrale et en Afrique du Nord et l’une des herbes les plus utilisées en Ayurveda, stimule la production des hormones thyroïdiennes et régénère les cellules glandulaires de la thyroïde.</li><li><strong>L’iode </strong>issue de l’algue nommée Fucus vésiculeux, minéral indispensable au bon fonctionnement de la thyroïde. La thyroïde régule le métabolisme, en particulier la production et la consommation d'énergie et de chaleur grâce aux hormones qu’elle produit. Elle “fabrique” les hormones appelées T3 et T4 à partir de l'iode que l’on consomme.</li><li><strong>La l-tyrosine</strong> normalise le travail des glandes surrénales, de l’hypophyse, de la glande thyroïde et de la dopamine/noradrénaline.</li><li><strong>Le zinc</strong> stimule la synthèse des hormones thyroïdiennes et augmente la sensibilité de leurs récepteurs afin d’en améliorer les effets.</li><li><strong>Le sélénium</strong> permet une meilleure synthèse des hormones thyroïdiennes et prévient les maladies liées à la thyroïde.</li><li><strong>L’ashwagandha</strong>, l’une des herbes adaptogènes les plus largement utilisées pour renforcer la glande thyroïde, normalise son fonctionnement, stabilise les indicateurs de ses principales hormones (T3 et T4) et régule le taux de cortisol, dont l’influence est considérable sur le fonctionnement de la glande.</li><li><strong>La vitamine B12</strong> participe au bon fonctionnement des cellules glandulaires de la thyroïde et permet de réguler la synthèse des protéines en général, ce qui affecte les enzymes qui synthétisent les hormones thyroïdiennes. En cas d’hypothyroïdie, un apport complet de vitamine B12 est nécessaire, car, en cas de carence, l’efficacité des traitements hormonaux diminue.</li><li><strong>Le manganèse</strong>, un oligoélément essentiel dans la synthèse des hormones thyroïdiennes, augmente la production de la TSH et du superoxyde dismutase (une enzyme antioxydante qui protège la thyroïde des radicaux libres).</li><li><strong>Le kaempférol</strong> régule la production des hormones thyroïdiennes et offre un effet protecteur à la glande. Il est recommandé dans n’importe quel type de maladie thyroïdienne, à titre préventif autant que curatif.</li></ul><p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;"><br></p>
Posologie courte <p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">1 à 3 gélules par jour à jeun le matin.</p>
Système ostéo-articulaire
Definition courte compendium <p style="font-size:8pt;font-family:&quot;Century Gothic&quot;, sans-serif;margin:0;">Une sélection de 9 ingrédients naturels qui ont démontré les plus grands effets bénéfiques sur la régulation de la glande thyroïde.</p>
Anhydride sulfure et sulfites
Definition Compendium
Arachides
Céleri
Crustacés
Fruits à Coque
Gluten
Lactose
Lupin
Mollusques
Moutarde
Oeufs
Poisson
Graines de Sésame
Soja